RUPTURE

MAGAZINE

Slow is Fast
July 12, 2020

Soyez en rupture, ouvrez les yeux, éduquez-vous, aimez, partagez et vivez.

Soyez en rupture, ouvrez les yeux, éduquez-vous, aimez, partagez et vivez.

En ces temps de confinement j’ai pu exhumer plusieurs cartons de vinyles de ma cave, puis j’ai déposé sur ma platine l’un des plus grand disque de tous les temps, “Pet Sounds” des Beach boys que je vous recommande aujourd’hui. Que vous soyez seul ou en famille. C’est un disque qui m’a souvent sauvé la vie. Je ne peux pas expliquer pourquoi le chef d’œuvre de Brian Wilson, « God Only Knows » me touche particulièrement. Il m’apporte simplement tant d’harmonie, de joie, de paix intérieure, me transporte puis m’encourage dans mes actions, libère mes inhibitions, mes doutes, mes craintes et me rapproche du céleste.

Ce n’est pas beau parce-que. C’est beau parce qu’il n’y a pas de parce-que !

Je ne sais pas et ne veux pas expliquer le bonheur qui m’étreint, je sais juste que je veux partager cette promesse de bonheur avec vous. Chaque note, chaque émotion que me procure cet hymne éveille un désir plus ou moins enfoui de vie ensemble. Et puis il y a cet immense espoir de raviver le feu intérieur. Les tournures d’accords, les harmonies vocales, ce refrain repris indéfiniment en canon m’apaisent, me réconcilient avec moi-même et me laissent entrevoir l’idée que soudain tout redevient possible.

Est-ce un moteur ? La beauté nous ouvre l’esprit, nous enseigne comment aimer sans forcément avoir à posséder ni comprendre. Nous avons besoin de la beauté car en plus d’être une expérience intérieure, elle porte en elle quelque chose de transcendant qui nous élève et nous rapproche du divin. Mais attention, la beauté ne nous sauvera pas. Dostoïevski dans L’Idiot fait dire au prince que la beauté sauvera le monde. Elle y contribuera, mais elle nous donne surtout l’espoir, une respiration et une parenthèse. Elle nous aidera à construire un monde meilleur. Car aucune construction humaine ne mérite d’être entreprise si la beauté en est absente. La beauté est le ciment de notre construction et sa raison d’être, sa finalité. En elle sont la sagesse et la force. Balayez tous les principes de maîtrise intellectuelle, de rationalité. Notre époque, par ces temps de grand troubles, est je crois plus spirituelle que manichéenne. La beauté nous rappelle qu’au fond de nous brûle cette petite flamme de l’envie du vivre-ensemble, de l’amour, du partage. Oubliez le cynisme ambiant, faites entrer la lumière. Elle nous sauvera de notre individualisme, nous apprendra à maîtriser puis reprendre le contrôle d’une société qui ne nous ressemble plus et que nous méprisons. La beauté nous ouvre les bras. Elle donne tant et demande si peu d’effort.

La beauté, qui est générosité et désintéressement, grâce et bonté, harmonie et amour, est fragile et éphémère, comme la vie. Recherchons-la puis veillons sur elle.

Soyez en rupture, ouvrez les yeux, éduquez-vous, aimez, partagez et vivez.